PSYCHOTRAUMATOLOGIE ET PROFILS DE MENTALISATION : RÉFLEXIONS EMPIRIQUES ET THÉORIQUES – PARTIE 1

 Jean-Philippe É. Daoust1,2, M.A.P., Ph.D Malik Ait Aoudia3,4, Master, Ph.D Catherine Juéry2,5, M.Sc., candadite D.Psy. Université d’Ottawa – Département de Psychiatrie de la Faculté de Médecine & Faculté d’Éducation [Ottawa, Ontario, Canada] Psychologie et Consultation Outaouais – PSYCO [Gatineau, Québec, Canada] Faculté de Médecine Paris-Descartes [Paris, France] Centre du Psychotrauma de …

Lire la Suite

REFLEXIONS DU GROUPE DE TRAVAIL UNIVERSITE-COLLECTIF D’ASSOCIATIONS DE PROTECTION DE L’ENFANT

L’Université Sorbonne Paris Cité et un collectif d’associations de protection de l’enfance (L’Association du vendômois de Protection de l’enfant, l’Association Internationale des Victimes de l’Inceste, le Collectif féministe contre le viol, Enfance et Partage, L’Enfant d’Abord, Enfance Majuscule, L’Enfant Bleu, l’Eléphant vert, Innocence en danger, l’Institut de Victimologie, l’OSE, La …

Lire la Suite

INTERVIEW DE CHRISTINE THEODORE

Christine Théodore, vous êtes psychologue clinicienne, psychanalyste, vous dirigez une consultation d’ethnopsychiatrie à Aubervilliers. Pourriez-vous brièvement vous présenter ? J’ai 53 ans, j’habite Paris, je travaille à l’hôpital de Ville Evrard au sein d’une unité fonctionnelle (unité départementale d’ethnopsychiatrie: “la causerie”) que j’ai co crée avec le docteur Francis Théodore. Je …

Lire la Suite

LES DIFFICULTES A TRAITER LE PSYCHOTRAUMATISME EN ALGERIE : L’EXEMPLE DE L’EHS DRID HOCINE (ALGER)

Pr Hakima Souki Chef d’unité, EHS Drid Hocine-Alger Maitre de conférence à la faculté de médecine d’Alger Dr Koula Bakir Ammour Chef d’unité, EHS Drid Hocine-Alger Maitre assistante à la faculté de médecine d’Alger * * * L’ORGANISATION DU SOIN ACTUELLEMENT EN ALGERIE  Dans le secteur public, l’exercice de la …

Lire la Suite

LES THEORIES PSYCHOCRIMINOLOGIQUES EXPLICATIVES DU CRIME – PARTIE 3

La notion de dangerosité, corrélative à celle de risque de récidive, est une notion complexe, évolutive depuis la fin du XIX° Siècle. La dangerosité criminologique se différencie de la dangerosité psychiatrique qui est directement liée à un trouble mental (1). Elle peut être définie comme le risque qu’un individu commette …

Lire la Suite