COMMENT REPERER LES SUJETS « RADICALISES » SUSCEPTIBLES DE PASSER A L’ACTE ?

Dr Gérard Lopez, psychiatre Vice-président du Conseil national professionnel de médecine légale-expertises médicale  Résumé La radicalisation n’est pas synonyme de dangerosité criminologique.Les djihadistes qui ont sévi à Toulouse, Sarcelles, Dammartin-en-Goële, Vincennes, Marseille, avaient un casier judiciaire chargé qui est un facteur de risque majeur. La taqiyya les incite à être …

Lire la Suite

PRESENTATION DES DISPOSITIONS DE LA LOI DU 20 NOVEMBRE 2015

« L’ETAT D’URGENCE » FACE AU TERRORISME LES MESURES ADMINISTRATIVES CONFRONTEES AU DROIT PENAL « L’État d’urgence n’est pas le contraire de l’État de droit ; il en est, quand la situation l’exige, le bouclier », déclarait le ministère de l’intérieur à l’occasion de l’adoption de la loi du 20 novembre 2015. Face à la menace …

Lire la Suite

LES THEORIES PSYCHOCRIMINOLOGIQUES EXPLICATIVES DU CRIME – PARTIE 3

La notion de dangerosité, corrélative à celle de risque de récidive, est une notion complexe, évolutive depuis la fin du XIX° Siècle. La dangerosité criminologique se différencie de la dangerosité psychiatrique qui est directement liée à un trouble mental (1). Elle peut être définie comme le risque qu’un individu commette …

Lire la Suite

EST-IL POSSIBLE DE PRÉVENIR DES TUERIES COMME CELLE QUI A DÉCIMÉ LA RÉDACTION DE CHARLIE HEBDO ?

  RÉSUMÉ La plupart des terroristes présentent le profil des délinquants avérés. Il serait possible d’évaluer leur dangerosité en construisant un outil actuariel dédié qui permettrait de les surveiller et contrôler avec les moyens technologiques autorisés par la loi. Il importerait d’affaiblir l’offre et la demande d’armes à feu en …

Lire la Suite